Lutte contre la corruption à Madagascar Deux arrestations pour un coup de communication la semaine...

Deux arrestations pour un coup de communication la semaine dernière, Allez-y jusqu’au bout ! – La gazette de la grande ile du 19 février 2019

-

- Advertisment -

Deux arrestations pour un coup de communication la semaine dernière,  en plein jour avec des gars armés… le nouveau régime ne pouvait pas faire mieux pour dire qu’il travaille et qu’il passe à l’action. Sous les verrous, un certain Eddy bois de rose et un certain Mbola Tafaray. « Certain » puisque pour beaucoup,  ces noms n’évoquent strictement rien. Pour les compatriotes qui se battent tous les jours quelque part là bas à  Ianabinda contre les dahalo, les compatriotes qui voient tous les jours l’état exécrable des routes telles que la RN10 ou la RN 44, ces noms n’évoquent rien et à chacun ses problèmes.  Pour d’autres, voilà  enfin de l’action, ça y est, on a arrêté des trafiquants notoires, reste à attendre  et surtout à espérer que tous les trafiquants notoires dont les noms circulent aussi bien ici à Madagascar qu’à l’extérieur, soient aussi arrêtés, question de voir si ce régime considère  que tous sont égaux face à la loi  et que comme avait déclaré  le Président  de la République,  il lutte contre la corruption, peu importe qui est concerné. Les compatriotes ne cherchent  pas des arrestations spectaculaires. Des spectacles, on en a assez vu depuis la pré- campagne jusque durant les propagandes. Les citoyens ne veulent ni coup d’épée  dans l’eau, ni spectacle, ni coup de communication, mais des actions réelles et la fin de l’impunité, peu importe qui est concerné, que ce soit des très proches du pouvoir ou des personnes qui ont financé la campagne. Les citoyens ne veulent pas forcément  voir ces personnes en prison, car au fond  à quoi ça sert qu’elles soient en prison ? Ce qui importe c’est que ces personnes restituent tout l’argent qu’elles se sont fait de manière  illégale et indue.  Même si elles restent des années  en prison,  cela au fond n’a aucun sens. Ce qui  importe est qu’elles restituent l’argent issu des bois de rose et autres trafics en tous genres. Que ces biens immobiliers à Maurice ou ailleurs soient vendus et que l’argent serve à améliorer la sécurité et le quotidien du citoyen d’Ianabinda qui n’a jamais entendu parler d’Eddy bois de rose ou de Mbola Tafaray. On a envie de dire qu’il faut continuer  ces arrestations même quand il s’agira d’amis du régime, car c’est cela la lutte contre l’impunité,  c’est ce qui doit être.  Au-delà  des deux forcenés arrêtés la semaine dernière,  d’autres personnes se doivent  également d’être arrêtées et enquêtées  et si nécessaire, mises derrière  les barreaux, même si cela est futile… mais surtout  que toutes ces personnes qui se sont adonnées aux différents  trafics à Madagascar soient toutes logées à la même enseigne et sévèrement  sanctionnées.

D.R.

Latest news

RANARISON Tsilavo NEXTHOPE a corrompu les juridictions malgaches d’après la plainte en diffamation de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE

RANARISON Tsilavo NEXTHOPE est décrit comme une personne ayant prétendument corrompu le juridictions malgaches d'après le référé déposé par...

RANARISON Tsilavo est décrit comme un voleur et escroc d’après le référé de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE au TGI d’Evry

RANARISON tsilavo NEXTHOPE est décrit comme un prétendu voleur et escroc D'après le référé au TGI d'EVRY  de RANARISON Tsilavo...

RANARISON Tsilavo est décrit comme une personne ayant corrompu le juridictions malgaches d’après le référé de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE au TGI d’Evry

RANARISON tsilavo NEXTHOPE est décrit comme une personne ayant prétendument corrompu le juridictions malgaches D'après le référé au TGI d'EVRY ...

RANARISON Tsilavo est décrit comme un voyou d’après le référé de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE au TGI d’Evry

D'après le référé au TGI d'EVRY  de RANARISON Tsilavo et de NEXTHOPE : Les sites internet litigieux des écrits diffamatoires,...

Must read

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you