Corruption Madagascar Honte, ce mot qu’ils ne connaissent pas à Madagascar...

Honte, ce mot qu’ils ne connaissent pas à Madagascar à propos du scandale des permis de conduire et cartes grises biométrique, La gazette de la grande ile du 8 octobre 2018

-

- Advertisment -

Et voilà que l’on nous annonce tel 1+1=2 que le permis biométrique et la carte grise biométrique avec lesquels ils nous ont pourris la vie il y a deux ans de cela, n’ont rien de biométrique. Tranquillement et sans s’excuser, ils nous annoncent qu’il faut refaire les démarches, mais qu’il ne sera nul besoin d’aller là-bas aux aurores. Tranquillement et certainement la conscience tranquille, ils nous disent que ce pour quoi ils avaient pris notre argent, ce pour quoi ils nous avaient fait perdre notre temps, c’était juste pour nous voler, mais de manière sournoise et nous démontrer pour la énième fois à quel point leur incompétence est crasse. Mais malgré qu’ils nous aient volé, ce qui est devenu le quotidien des dirigeants et autres responsables ; malgré qu’ils soient juste une bande d’incompétents qui enfermés dans leur bureau alors même que c’est leur travail, ne savent pas ce qu’on entend par biométrique, ils n’ont aucune honte. Aucune honte d’être des incompétents à la pelle, aucune honte de devoir faire porter chacun à leurs descendants la casquette de voleurs et incompétents, aucune honte d’être désormais des ” faux biométriques” que l’on pointera du doigt. Aucune honte d’imposer en faisant poindre d’éventuelles sanctions à partir d’une date précise pour changer le permis rose et la carte grise et les transformer en biométrique. Aucune honte en songeant au fait de voir la longue queue devant le centre d’immatriculation et la porte ouverte à la corruption. Aucune honte d’avoir exigé la transformation de ces pièces qui en réalité, ne valent rien et constituent un vol comme on n’en a jamais fait qu’à Madagascar. Comme pour d’autres, les enfants de ces cerveaux du “faux biométrique” vont devoir se cacher, traîneront un titre lourd à porter pour avoir des géniteurs qui se sont enrichis de manière éhontée en imposant des “faux métrique”. Comme pour d’autres, ils vont laisser leurs enfants à l’extérieur, car à Madagascar, les poids des regards de 24 millions d’âmes empêcheront leurs enfants de dormir. Comme pour d’autres, ces abrutis ne présenteront aucune excuse, ne reconnaîtront pas leur incompétence et gonflés de leur arrogance, annonceront tout simplement qu’il faut refaire la démarche. Voilà le pays où l’impunité des responsables est la règle!

Claude Rakelé

Latest news

RANARISON Tsilavo NEXTHOPE a corrompu les juridictions malgaches d’après la plainte en diffamation de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE

RANARISON Tsilavo NEXTHOPE est décrit comme une personne ayant prétendument corrompu le juridictions malgaches d'après le référé déposé par...

RANARISON Tsilavo est décrit comme un voleur et escroc d’après le référé de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE au TGI d’Evry

RANARISON tsilavo NEXTHOPE est décrit comme un prétendu voleur et escroc D'après le référé au TGI d'EVRY  de RANARISON Tsilavo...

RANARISON Tsilavo est décrit comme une personne ayant corrompu le juridictions malgaches d’après le référé de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE au TGI d’Evry

RANARISON tsilavo NEXTHOPE est décrit comme une personne ayant prétendument corrompu le juridictions malgaches D'après le référé au TGI d'EVRY ...

RANARISON Tsilavo est décrit comme un voyou d’après le référé de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE au TGI d’Evry

D'après le référé au TGI d'EVRY  de RANARISON Tsilavo et de NEXTHOPE : Les sites internet litigieux des écrits diffamatoires,...

Must read

- Advertisement -

You might also likeRELATED
Recommended to you