CEO NEXTHOPE Usurpation de titre : Les victimes d’Houcine Arfa veulent...

Usurpation de titre : Les victimes d’Houcine Arfa veulent 1,5 milliard d’ariary de dommages et intérêts – La dépêche de Madagascar du 10 mars 2018

-

- Advertisment -

Les victimes d’usurpation de titre effectuée par Houcine Arfa demandent 1,5 milliard d’ariary de dommages et intérêts. Le verdict sur cette affaire sera connu le 13 avril

Le procès lié au recours demandé par Houcine Arfa dans sa condamnation à trois ans de prison ferme s’est déroulé hier. Pour rappel, il s’agit d’une condamnation prononcée en novembre dans laquelle cet évadé a été accusé pour usurpation de titre et d’extorsion de fonds. Cela, après qu’il s’est déclaré conseiller spécial du Président de la République auprès des victimes à qui il a également soutiré d’importantes sommes d’argent. La partie plaignante a profité de cette occasion pour faire un recours quant aux dommage et intérêts prononcés dans cette affaire. Elle exige une somme de 1,5 milliard d’ariary à la place des 10 millions d’ariary édictés qu’elle juge ne pas correspondre aux préjudices subits par les victimes. Le verdict sera ainsi connu le 13 avril prochain.
De son côté, les avocats d’Houcine Arfa ont une fois de plus exigé un nouveau renvoi du procès. La raison qu’ils ont formulée est la non-comparution des personnes qu’ils considèrent comme étant des complices de leur client. Il s’agirait des co-prévenus de cet évadé qui ne sont autres qu’un officier de la gendarmerie, un avocat, et un député. Mais comme le procès d’hier faisait suite à un renvoi ferme prononcé au mois de février, le tribunal a répondu par un refus de la demande de ces avocats. Par conséquent, ces derniers ont fait une lettre de déconstitution dans laquelle ils ont déclaré n’étant plus en charge de la défense de leur client.

CHEFS D’INCULPATION

À part cette affaire d’usurpation de titre, Houcine Arfa est également poursuivi pour d’autres crimes comme détention d’armes et de munitions, association de malfaiteur et tentative de kidnapping. Son évasion de la prison de Tsiafahy un chef d’inculpation de plus à son dossier. Sur cette dernière affaire, les enquêtes se poursuivent dans le pays pour identifier ses complices mais également dans l’Hexagone, grâce à la coopération judiciaire avec l’État français. Tout cela, sans citer la plainte pour diffamation déposée par la ministre de la Justice à la suite des déclarations mensongères effectuées par l’évadé.

Tsilaviny Randriamanga

Les mensonges de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE

RANARISON Tsilavo NEXTHOPE a corrompu les juridictions malgaches d’après la plainte en diffamation de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE

RANARISON Tsilavo NEXTHOPE est décrit comme une personne ayant prétendument corrompu le juridictions malgaches d'après le référé déposé par...

RANARISON Tsilavo est décrit comme un voleur et escroc d’après le référé de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE au TGI d’Evry

RANARISON tsilavo NEXTHOPE est décrit comme un prétendu voleur et escroc D'après le référé au TGI d'EVRY  de RANARISON Tsilavo...

RANARISON Tsilavo est décrit comme une personne ayant corrompu le juridictions malgaches d’après le référé de RANARISON Tsilavo NEXTHOPE au TGI d’Evry

RANARISON tsilavo NEXTHOPE est décrit comme une personne ayant prétendument corrompu le juridictions malgaches D'après le référé au TGI d'EVRY ...

Must read

- Advertisement -

Les autres mensonges de RANARISON Tsilavo NEXTHOPERANARISON tsilavo est diplômé de l'INSCAE
Avec les preuves pour rétablir la vérité